rbl architecture paysagère

Sources renouvelables

Origine de notre courant : 90% est en provenance des centrales hydroélectriques du Seujet, de Vessy et de Chancy-Pougny et 10% est solaire.

 

Nouveau   

Microphon.jpg   

Nouveau Outils de calcul par-feu contre les feux de forêts      

Metamorphose, la plaine du loup, Lausanne

  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
Client Ville de Lausanne
Domaine d'activité Architecture Design Development
Compétences

Mandat : concours

Année : 2010

Maître d’ouvrage : Ville de Lausanne

Architecture : rbl architecture paysagère

Parcelle:305'653m2

Aménagements extérieur : 153'236m2

Paysage urbain

Liaisons pédestres et circuit pédestre

En partie déjà existantes, mais ils sont à aménager. Dans l'ancien quartier ouest les sentiers 'sauvage' sont à aménager en cheminement pour piéton et cycliste. Un circuit de 2.6 km et de 5m de large longe le nouveau quartier. En partie arboré par des arbres existant. Piste cyclable.

Stationnement

Les parking sont accessible depuis le rez-chaussé. Certaine places sont reservé pour les habitants du quartier ouest. Environ 60% des garages sont convertible en caves. Le nouveau quartier n'est pas accessible au voitures.

Zone piétonne

Accessible aux urgences et chargement-déchargement.

Arborisation

Environ 60% des arbres sont maintenus. Les 40% sont remplacés par la nouvelle plantation d'arbres.

Géotope

Les deux sites sont mis en valeur est protégé de la dégradation par des constructions en béton (site sous le stade de la pontaise).

Jardins communautaires

Cet espace semi privé est mis à disposition des habitants ne disposant pas de jardin. La parcelle de chaque locataire peut être aménagé selon des conditions définit.

Les places de jeux

Les places de jeux sont aménagées non selon les visions d’adulte, mais selon celles d’enfants : utilisation de matières naturelles, des objets qui n’ont pas peur d’être altéré, espace en mouvement/changement perpétuellement évolutive, matière première et ludothèque dans chaque secteur.

Jardin ‘naturel’/Biotope humide

Ce lieu sert à récolter les eaux de surface, à les stockés et à les nettoyer. Le surplus est filtré est envoyé vers les citernes d’eau pluviales.

Eau pluviales

L’eau des toitures est stockée pour l’arrosage et/ou pour les toilettes.

Etappes

Les six étapes sont possible, car les 6 secteurs sont gérés individuellement.

 

Paysage construit

Habitation à loyer modéré

Nous proposons de ne pas utiliser la ségrégation des classes sociales pour ce écoquartier à Lausanne. Chaque un a le droit d’accéder à la location sans devoir révéler ses possessions. Il devrait être possible de proposer trois type d’appartements :

bas de gamme, moyenne gamme et haut de gamme.

Les loyers sont calculés à partir de la taille de l’appartement, le type de finition, l’ameublement (armoire encastrée, appareil électroménager etc.) et les services.

Il est à souligner que la qualité de construction et de la finition est la même pour tous les types de gammes.

Le loyer d’un appartement bas de gamme correspond au loyer HLM dont peut payer un locataire au régime HLM.

bas de gamme (30% par bâtiment sur tous les niveaux) : taille minimale des pièces selon les normes, buanderie commun, douche.

Moyenne gamme (50% par bâtiment sur tous les niveaux) : taille des pièces 10% plus grandes que les normes, électroménager compris, place de stationnement, armoires encastrées, baignoire.

Haut de gamme (20% par bâtiment sur tous les niveaux) : taille des pièces 20% plus grandes que les normes, électroménager compris, place de stationnement, armoires encastrées, baignoire, conciergerie (courrier, arrosage, animaux etc.) choix de la finition de l’appartement tous les dix ans.

Serres

Ces espaces semi privés sont surtout conçus pour augmenter la qualité de vie des habitants du quartier. Ces serres non chauffé pourront être utilisé pendant la période froide. La serre est plantée de plantes méditerranéennes et aménagée pour la détente : tables, bancs et bassin à eau pluviale. Les parois en double couche avec flux d’air continu (20cm), peuvent servir à préchauffer l’air de l’aération ou à chauffer l’eau sanitaire des bâtiments.

Énergie

Les bâtiments sont construits de manière à utiliser de l’énergie passive : géothermie, solaire.

L’aire qui sert à ventiler (chauffer et refroidir) les bâtiments est conditionné dans des registres enterrés dans la terre.

Le flux d’air entre les parois des serres est utilisé à chauffer l’eau sanitaire.

Matière de construction

La matière principale de construction est le bois. Les sous-sols sont construits en béton sans armature en acier.

Seulement l’isolation, dont la production ne consomme que peut d’énergie est autorisée : bois, paille etc.

Certaines parois sont à construire en botte de paille avec une couche d’argile de chaque côté. Selon les nouvelles normes européennes de lutte contre l’incendie, la couche extérieure est de 3cm en minimale et la couche intérieure de 7cm.

Toiture

Les toits sont végétalisé. Certains toits sont accessibles. Des capteurs solaire photovoltaïques et thermiques sont disposés sur les toits plat.

L_1.jpg