rbl architecture paysagère

Sources renouvelables

Origine de notre courant : 90% est en provenance des centrales hydroélectriques du Seujet, de Vessy et de Chancy-Pougny et 10% est solaire.

 

Nouveau   

Microphon.jpg   

Nouveau Outils de calcul par-feu contre les feux de forêts      

Vevey

  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
Client
Domaine d'activité Architecture
Compétences

Mandat : concours 2013

Maître d’ouvrage : Municipalité de Vevey

Architecture : A Carré SA

Architecture paysagère : rbl architecture paysagère

Parcelle: 2'398m2

Aménagements extérieur : 100m2

 

 

Devise : HELICOÏDE

 

Parti architectural

 

Le site présente trois caractéristiques paysagères très fortes : la vue sur les vignes au nord, la vue sur les Alpes à l’ouest et le parc qui longe l’avenue Nestlé. Le projet s’appuie sur ces éléments afin de les mettre en valeur.

 

Pour ce faire, nous proposons un jardin intérieur « hélicoïdal » qui longe le bâtiment et monte jusqu’à l’attique.

C’est un espace continu de récréation et de détente, où les usagers prennent possession du lieu, qui devient alors multifonctionnel.

Cet espace abrite un auditoire, des places de travail informelles, des aires de jeux et de détente et enfin, un jardin d’agrément.

 

La continuité du jardin est visuelle et non pas physique. Les jardins en rampe relient visuellement les différents espaces mais ne permettent pas la promenade afin de préserver la tranquillité des zones de bureaux.

 

Ce jardin propose des atmosphères variées et, par sa situation, maximise les relations « intérieur-extérieur ». Il est également un espace tampon qui améliore le bilan thermique du bâtiment car il bénéficie des apports solaires, tout en protégeant les secteurs de travail du bruit et de la pollution.

 

Programme

 

Les différentes fonctions du programme sont disposées de la manière suivante : les commerces se situent sur l’avenue Général Guisan, ce secteur étant le plus commercial et très fréquenté. La garderie est placée au premier étage sur l’Avenue de Savoie, rue la plus calme. Les bureaux sont quant à eux, situés dans les niveaux courants.

 

Nous avons cherché la flexibilité et l'adaptabilité pour les espaces de bureaux. Ils s’articulent autours du noyau de services central et peuvent être cloisonnés par les utilisateurs au gré des différentes fonctions et affectations.

 

L’entrée principale des bureaux est située au Nord, adjacente à un grand parvis urbain. On traverse ensuite un grand hall d’entrée végétalisé. Les commerces ont des accès indépendants depuis l’Avenue Général Guisan et l’entrée à la garderie est placée à l’intersection entre l’Avenue Général Guisan et l'Avenue de Savoie. L’accès des voitures au parking se fait au point le plus bas de l’Avenue de Savoie.

 

Matérialité_Structure

 

Etant donné le caractère particulier du site qui marque l’accès à la Ville de Vevey, nous proposons une façade originale, en verre sérigraphié avec des motifs abstraits qui rappellent le paysage du Lavaux que l’on aperçoit au Nord. Le nouveau bâtiment devient alors un élément identitaire très fort pour la ville de Vevey.

 

La façade en verre est composée d’une double membrane qui, par ce système, présente différents avantages. Elle diminue les pertes thermiques (écran infrarouge, protection du vent, zone tampon), permet de protéger les façades du vent et de la pluie et crée un écran contre le bruit. Elle constitue également une expression architecturale et donne un caractère très spécifique au bâtiment.

Afin d’assurer l’isolation thermique, nous utilisons pour la membrane extérieure, un double vitrage au Nord et à l’Est et un triple vitrage au Sud et à l’Ouest. La membrane intérieure est constituée d’un double vitrage.

Le bâtiment est structuré avec une trame régulière de poteaux ronds en béton armé qui laissent une grande liberté dans l’aménagement intérieur. La membrane extérieure se compose d’une structure filigrane en acier.

 

Développement durable

 

Le projet priorise l’approche du développement durable. Dans ce sens, il marie des notions de mixité de fonctions, densité d’expériences sensorielles (espaces à caractères différents), flexibilité d’usage, adaptabilité du plan, économie d’énergie, durée de vie des matériaux (réduction des coûts d’entretien) et accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Le système de double membranes et le concept énergétique choisis, permettent de répondre aux exigences du label Minergie P.

Le chauffage est dispensé par un système de pompe à chaleur géothermique et le bâtiment comprend un système de ventilation double flux avec prise d’air par un puits canadien.

Des capteurs solaires sont incorporés en toiture, qui garantissent les besoins d’eau chaude sanitaire.

Enfin, le bâtiment est pourvu d’une toiture végétalisée qui favorise l’infiltration des eaux de pluie, améliore le coefficient thermique et offre des couloirs verts qui contribuent à la biodiversité de la flore et de la faune.

 

Idée générale

L’aménagement des espaces extérieurs et intérieurs forment un ensemble. Cette surface aménagée et plantée longe le bâtiment en forme de spirale. Elle commence le long de l’Avenue Général Guisan, poursuit son chemin autour du chêne existant pour rentrer ensuite dans le bâtiment et continue jusque sur le toit du bâtiment. Les surfaces minérales alternent avec les surfaces végétalisées. Vers le haut du bâtiment, la végétation est de plus en plus abondante.

 

Le parvis

Le parvis du bâtiment se situe dans une zone typiquement urbaine: trafic routier, transport public et circulation piétonne. Un élément sculptural s’interpose entre la zone de trafic routier et le parvis, sans toutefois encombrer visuellement l’espace. Les nouveaux passages à niveau sont dirigés vers le centre du parvis. Le revêtement se compose de zones perméables et imperméables. Les surfaces imperméables sont plus denses à l’entrée du bâtiment.

 

 

La végétation

La membrane du bâtiment semble poser ses bras protecteurs autour de la végétation. La végétation extérieure, timide au début de la spirale, rentre par la grande ouverture du bâtiment. Seul le chêne existant résiste à la tentation. Il est solidement ancré au milieu de la nouvelle place. La végétation intérieure monte en colimaçon vers le haut du bâtiment, puis ressort au cinquième étage.

Les espèces pour l’extérieur sont issues de biotopes secs. Au niveau de la route, sont utilisées deux espèces commune des paysages environnants : le staphylier penné et le lilas commun. Ces grands arbustes en cépée, en forme sculpturale et d’une hauteur d’environ cinq mètres, vont agrémenter l’espace urbain autour du bâtiment. Ces mêmes arbustes sont utilisés pour orner les espaces extérieurs au sixième étage. De grandes étendues de prairie fleurie alternent avec les terrasses.

Les espèces de l’aménagement intérieur sont issues de biotopes secs. Elles proviennent de la zone tempérée chaude : Ficus microcarpa, Eucalyptus gunni pour les arbres et arbustes, et Pelargonium tomentosum, Verbena patagonica, Romnya coulteri et Phormium tenax pour les vivaces.